juin 6, 2017

livres

Bibliographie

  • Ambrosi J. (1984) :  La Gestalt-thérapie revisitée, 2°éd. 1997, Privat, Toulouse, 170 p.
  • Caldera E., Vanoye F. (2014) : Gestalt-thérapie, une esthétique de l’existence, Armand Colin, Paris, 192 p.
  • Clouzard Catherine (2013): 50 exercices de Gestalt, Eyrolles, Paris, 114 p.
  • Collège Européen de Gestalt-therapie et Société Française de Gestalt (2009) Polyphonie, éd. de la Gestalt-thérapie, Paris, 414 p.
  • Collège Européen de Gestalt-therapie et Société Française de Gestalt (2009) : Au cœur des groupes, éd. de la Gestalt-thérapie, Paris, 335 p.
  • Brissaud F. (2010) : Pour un renouveau de la psychothérapie. Mutations, L’Harmattan, Paris, 188 p.
  • Brissaud F. (2012) : Pour Approches du métier de Gestalt-thérapeute, La pensée vagabonde, 150 p.
  • Delacroix J.-M. (2006) : La Troisième Histoire – Patient-psychothérapeute : fonds et formes du processus relationnel, St Jean de Braye, Dangles, 480 p.
  • Delisle G. (1998) La relation d’objet en Gestalt-thérapie. Éditions du Reflet, Montréal, 390 p.
  • Gellman C. & Higy-Lang c. (2007) : La Gestalt-thérapie expliquée à tous, Eyrolles pratique, Paris, 210 p.
  • Ginger S. et A. (1987) : La Gestalt, une thérapie du contact, Hommes et groupes, Paris, 9e éd., 2000, 550 p.
  • Ginger S. (1995) : La Gestalt, l’art du contact, Guide de poche Marabout, Bruxelles, 10e éd., Hachette, Paris, 2009, 290 p.
  • Masquelier C. et G. (Collectif de 15 auteurs animé par) (2012) : Le Grand Livre de la Gestalt, Eyrolles, Paris, 384 p.
  • Masquelier G., (1999) : La Gestalt aujourd’hui. Choisir sa vie. Retz, Paris, 3e éd. 2008, 144 p.
  • Masquelier-Savatier C. (2008) : Comprendre et pratiquer la Gestalt-thérapie. InterEditions-Dunod, Paris, 288 p.
  • Masquelier-Savatier C. (2015) : La Gestalt-thérapie, Que sais-je ? PUF, Paris, 2015, 126 p.
  • Périou M. (2008) : Découvrir la Gestalt-thérapie, InterEditions-Dunod, Paris, 170 p.
  • Perls F. (1942) : Le moi, la faim et l’agressivité. Tchou, Paris, 1978, 334 p.
  • Perls F. (1973) : Manuel de Gestalt-thérapie, ESF, Paris, 3e éd., 2010. 128p
  • Perls L. (1993) : Vivre à la frontière, L’Exprimerie, Bordeaux, 2001, 196 p.
  • Perls F., Hefferline R., Goodman P., (1951) : Gestalt-thérapie. Stanké, Montréal, 1979, 600 p., Nouvelle traduction, L’Exprimerie, Bordeaux, 2001, 352 p.
  • Petit M. (1980) : La Gestalt, thérapie de l’ici et maintenant, Retz, Paris, 184 p., 5e ed. ESF, Paris, 1996.
  • Robine J.-M. (1994) : La Gestalt-thérapie, Essentialis, Bernet-Danilo-Morisset, Paris, 62 p.
  • Robine J.-M. (1998) : Gestalt-thérapie, la construction du soi. L’Harmattan, Paris, 270 p.
  • Robine J.-M. (2004) : S’apparaître à l’occasion d’un autre, L’Exprimerie, Bordeaux, 254 p.
  • Salathé N. (1992) : Psychothérapie existentielle : une perspective gestaltiste, Amers, Genève, 2° édition 1995, 174 p.
  • Santarpia A. (2016) : Introduction aux psychothérapies humanistes, Dunod, Paris, 238 p.
  • Van Damme P. (1994) : Espace et groupes thérapeutiques d’enfants, Hommes et Perspectives, Epi, Paris, 228 p.
  • Vanoye F., Delory-Momberger C., La Gestalt, thérapie du mouvement. Vuibert, Paris, 2005, 250 p.
  • Vincent B. (2001) : Présent au monde : Paul Goodman, L’Exprimerie, Bordeaux, 2003, 472 p.
  • Zinker J. (1977) : La Gestalt-thérapie, un processus créatif, InterEditions, Paris, 2006, 320 p.